Continuité pédagogique enseignement supérieur

Les Echos le 02 04 2020 – Marie-Christine Corbier

Examens de fin d'année : les étudiants demeurent dans le flou

Report d'examens partiels, recours au contrôle continu ou autres modalités de contrôle des connaissances : le gouvernement a laissé à chaque formation universitaire le soin de redéfinir comment les étudiants seront évalués. Ils doivent être prévenus des modalités au moins deux semaines avant de nouvelles épreuves.

 

*****

 

Image

*****

COVID-19 : L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET LA RECHERCHE FRANÇAISE MOBILISÉS

Epidémie de Covid-19 : aménagement du calendrier des concours et des examens nationaux

 
Étudiants qui révisent

A la lumière de l'évolution de la situation sanitaire sur le territoire national et après avoir échangé avec la conférence des présidents d'université, la conférence des grandes écoles et la conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs, Jean-Michel Blanquer et Frédérique Vidal ont décidé de réviser le calendrier ainsi que les modalités d'organisation des concours nationaux prévus au printemps 2020, avec pour priorités de préserver la santé des étudiants et de garantir l'égalité de traitement de l'ensemble des candidats.

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
Communiqué - Publication : 24.03.2020
Frédérique Vidal

Ainsi, les épreuves des examens et des concours nationaux qui n'ont pas pu se tenir ou qui doivent se tenir dans les prochaines semaines seront reprogrammées à une date ultérieure. Au regard de la complexité de l'organisation de ces épreuves, en tout état de cause, elles ne pourront avoir lieu avant la toute fin du mois de mai.

En particulier, à titre exceptionnel pour l'année 2020 et après concertation avec les établissements, les épreuves écrites des concours postbac permettant d'accéder aux formations sélectives du premier cycle de l'enseignement supérieur seront remplacées par un examen des dossiers académiques des candidats dans le cadre de la procédure nationale de préinscription via la plateforme Parcoursup.

Les écrits des autres concours nationaux initialement programmés pendant les mois d'avril et de mai de cette année sont reportés et seront réorganisés à partir de la fin du mois de mai. Cela concerne aussi bien les concours d'entrée dans les grandes écoles que ceux organisés au sein des universités pour accéder à la deuxième année des études de médecine.

Les concours de recrutement de l'Education nationale devraient avoir lieu, sous réserve de l'évolution de la situation sanitaire, entre juin et juillet. Ils feront l'objet d'une communication spécifique dans les prochains jours.

La réorganisation des concours nationaux sera mise en œuvre dans un cadre collectif associant les établissements d'enseignement supérieur et l'ensemble des ministères concernés.

Afin d'assurer un suivi de l'organisation des concours et des examens nationaux dans les circonstances exceptionnelles que nous connaissons, un comité opérationnel de pilotage présidé par Caroline Pascal, doyenne de l'Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche, est institué auprès de Jean-Michel Blanquer et de Frédérique Vidal. Les conférences d'établissements, les banques de concours et les ministères concernés y seront notamment représentés. Ce comité aura pour mission de construire, avec l'ensemble des acteurs engagés sur cette question, les modalités d'organisation et le calendrier général qui permettront la tenue de l'ensemble de ces concours et examens dans les meilleures conditions. A leur initiative et dans ce cadre, les formations d'enseignement supérieur, dans le cadre des dispositions prévues par la loi d'urgence pour faire face à l'épidémie de covid-19, pourront réviser le format des concours qu'il s'agisse du nombre d'épreuves, de leur format, ou de leur durée afin de garantir qu'aucun étudiant ne soit pénalisé.
Chaque candidat inscrit sera personnellement informé du nouveau calendrier et des modalités de réorganisation du concours le concernant. Une information spécifique sera apportée par les ministères concernés aux professeurs des classes préparatoires aux grandes écoles afin qu'ils puissent préparer au mieux leurs étudiants dans le contexte actuel.

Par ailleurs, une page d'information dédiée sera ouverte dans les meilleurs délais sur le site du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation afin de permettre à toutes celles et ceux qui le souhaitent de s'informer sur le nouveau calendrier et, le cas échéant, sur les nouvelles modalités d'organisation des concours et examens nationaux.

Publication : 24.03.2020
*****

ETUDIANT.GOUV

Pas toujours facile de garde la motivation dans ce contexte d'études à distance, surtout quand on n'a pas l'habitude.

Voici un guide bien pratique pour réduire cette distance: organisation, gestion du temps, etc.

Merci à FIED/Unisciel

Méthodologie de travail en formation universitaire à distance

*****

 

Objet : Entretien PEEP SUP avec le MESRI

Le 13 mars 2020,

Suite à notre entretien avec le cabinet de la ministre de l'ESRI ce jour, voici les points marquants à porter à votre connaissance :

Un échange a eu lieu ce matin entre la ministre et tous les recteurs, tant de région que d'académie ou qu’avec les recteurs délégués à l'ESRI dans les 7 grandes régions.

À compter du 16 mars 2020, les universités, grandes écoles, classes préparatoires et STS cesseront de recevoir des étudiants et de tenir des cours en présentiel, à l’exception de l’outre-mer, où le préfet pourra décider du maintien ou non des activités pédagogiques suivant l’évolution de la situation.
Les activités administratives et de recherche seront maintenues.

Pour assurer la continuité des enseignements, l’ESR s’appuiera notamment sur une plateforme de formation en e-learning : France Université Numérique (FUN,qui fait déjà des MOOC, dont d'ailleurs des MOOC sur l'orientation, en accès libre), capable d’accueillir plusieurs millions de connexions simultanées pour organiser des « classes virtuelles », à l’instar de ce qui a déjà été lancé pour le primaire et le secondaire avec le CNED.

Pour l'accès aux formations post bac sur concours (IEP, Ingé, commerce), il est envisagé de basculer sur des recrutements sur dossier (s'agissant de l'anonymisation des dossiers même traitement que Parcoursup 2019), en cours côté technique

S'agissant des examens à distance, le ministère sait faire également (déjà mis en place lors des grèves) avec des procédés techniques sécurisés (web Cam). Selon le ministère, toutes les mesures qui s’imposent pour ne pas pénaliser les étudiants seront prises.

Parcoursup ne sera pas affecté, les commissions fonctionneront normalement.

Stages : chaque établissement va étudier la façon d’en tenir compte (report, autre mode de contrôle des connaissances …) En cours, c’est un point à revoir avec le ministère pour davantage de précisions.
Concernant les résidences du CROUS, il est demandé aux étudiants qui le peuvent de retourner dans leur famille, pour ceux qui ne pourront pas (étudiants étrangers, par exemple), les CROUS restent ouverts.

La section fédérale PEEPSup reste à vos côtés pendant cette période éprouvante.
N’hésitez pas à nous soumettre vos interrogations ou remarques à l’adresse suivante :
 SUP@peep.asso.fr

 

*****

Image